Vilvorde, le 10 septembre 2019 – Social Seeder, la plateforme de marque employeur de Patrick De Pauw et Dado Van Peteghem, se développe en Europe et pénètre activement le marché américain. «Il est de plus en plus important de trouver des ambassadeurs de qualité et d’en tirer le meilleur parti, non seulement dans le monde des entreprises mais aussi dans celui de la politique», affirme le CEO Patrick De Pauw. En vue de mener à bonne fin cette nouvelle étape de son internationalisation, l’entreprise engage 11 nouveaux profils pour le bureau de Vilvorde.

 

 

«Nous sommes en présence d’une guerre des talents: les organisations doivent se démarquer car les candidats tiennent compte de bien d’autres éléments que la localisation et le salaire lorsqu’ils choisissent leur emploi. Pour ce faire, les entreprises doivent communiquer leurs valeurs et leur vision avec crédibilité et authenticité. Et leurs dirigeants ont conscience que leurs collaborateurs jouent un rôle essentiel à cet égard. Social Seeder a enregistré une croissance vigoureuse ces derniers mois. Nous sentons que nous bénéficions d’une dynamique: le marché est sur la voie de la croissance, en Belgique comme à l’étranger, et c’est ce qui nous pousse à engager aujourd’hui 11 nouveaux collaborateurs», poursuit Patrick De Pauw, le CEO de Social Seeder.
Social Seeder a vu le jour en 2014. Cinq ans plus tard, la plateforme a signé une belle croissance ; plus de 250 organisations européennes y ont recours dans le domaine de la marque employeur, mais aussi du social selling et du marketing. Elle compte notamment parmi ses clients Nuon, Arcelor Mittal, Atlas Copco, Unilever et Belfius.
Social Seeder est à la recherche de chefs de produit, de spécialistes de la réussite des clients et de directeurs de compte, entre autres profils.
Extension vers les États-Unis
Plusieurs organisations américaines travaillent déjà avec Social Seeder, mais l’entreprise belge va désormais aussi aborder activement le marché américain.
«Au terme de quelques voyages et discussions, nous avons décidé de lancer Social Seeder sur le marché américain. Les associations politiques, en particulier, montrent beaucoup d’intérêt pour la plateforme: elles affichent une volonté de remettre l’humain au cœur de leurs préoccupations,
dans leur philosophie comme dans leur communication. Social Seeder incarne à cet effet la plateforme idéale. Avec les élections présidentielles américaines en perspective, c’est le moment parfait pour Social Seeder.»

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *